Ouvrir la Playlist Acrostiche.org (popup)



Style : Aucun November

<< navigation >>

JOURS_DE_LA_SEMAINE
Liens connexes :
  `- Partager cet acrostiche avec Facebook
Un acrostiche sur Jours de la semaine :

     Jours de la semaine

     Lundi
     Luxe ou banalité de se lever pour travailler.
     Une, deux, trois ou plusieurs matins gris,
     Naturel dans notre société aujourd'hui,
     Détailler son horaire pour ce début de semaine,
     Idéalisons ce jour pour le bonheur du gain quotidien.

     Mardi
     Mesures au dessus du début de semaine,
     Ardeurs élaborées regorgent la rengaine.
     Ralentir ces belles énergies convaincantes,
     Dociles, avides à ces douceurs très latentes,
     Incandescentes, ses labeurs vivifient les villes.

     Mercredi
     Mi fugue, mi raison, mi semaine,
     Écumes de moments de récréation,
     Récits de devoirs, récits de leçons,
     Courage, les écoliers nous réclament.
     Rallonge d'un jour pour ces instants
     Études en bricolant, bricoles en étudiant,
     Disons, la semaine se coupe en deux,
     Instants précieux, ce jour se déclame.

     Jeudi
     Joies translucides d'un jour bien sage,
     Émulations d'ores et déjà aux dommages,
     Ultimes remous s'étirent au plus court,
     D'avance en fin de semaine sereine,
     Inséparable du mardi pour son activité pleine.

     Vendredi
     Vitesse compressée soudain revient.
     Émettez des doutes sur ce refrain.
     Négligez les tracas les obligations si bien.
     Demandez à la fin de semaine de débuter.
     Rendez possible aux organisations d'amitiés.
     Étendez le fil de la semaine avec netteté.
     Déclamez haut et fort les relations abandonnées.
     Involontairement, laissez les travaux pour mieux recommencer.

     Samedi
     Senteurs éclectiques d'un début,
     Alertes ressenties pour ce dynamisme,
     Maitrises d'une portefeuille garni,
     Élongations d'une semaine fournie,
     D'avance préparé au total repos,
     Intervenez bien dans votre budget.
     Dimanche
     Doucement, bercé par ton sommeil,
     Immobile, dans tes étreintes merveilles,
     Mesure en longueur ta fin de semaine.
     Arpente encore tes représailles saines.
     Naturelle, endormie dans ta cheville,
     Chaude pour tes retrouvailles en famille,
     Hormis tes repos transformés en fainéantise
     Éponge-nous de tes nouvelles gourmandises.

signé : Véronique Dubois          


Revenir à la liste des mots
Signaler une erreur

 

-Partenaires  -

Afficher le menu Who is musclor ? Alexandre VIAL for sure
Page générée en 0.04 secondes.